Ce que nous vous devons...

Ce que nous vous devons...

Nous, les âmes profondes, facétieuses et séductrices,

nous, doubles et parfois démons incrustés dans les ventres de nos créateurs,

nous, remplaçants occasionnels des moines d’antan,

nous, pendues, suspendues et enchainées à des clous,

nous posées délicatement sur les socles, soumis à vos regards parfois indiscrets,

nous imprégnés d’une démarche poétique et de l’amour du geste libre, mais juste,

nous, nous vous remercions du plus profonds de nos enthousiasmes et de nos tourments d’être venus partager ce moment avec nous...

Nos pratiques artistiques nous conduisent parfois à un isolement nécessaire, à nous plonger dans une bulle que les Autres ne peuvent percer.

Ces sacrifices volontaires et salutaires n’ont de raison d’être que si la perspective d’un moment tel que celui que nous vivons avec vous est en vue...